Appel à communications: Textualités numériques / Contextes canadiens

Colloque de lancement du Collaboratoire scientifique des écrits du Canada, les 20 et 22 septembre 2016

Ce colloque consacré au lancement du Collaboratoire scientifique des écrits du Canada (CSÉC) invite des propositions portant sur le croisement du texte et du numérique dans le contexte canadien. Le colloque se tiendra les 20 et 22 septembre à l’Université de l’Alberta.

Conférencière d’honneur : Lori Emerson (Université du Colorado à Boulder)

Le colloque permettra de réfléchir aux approches numériques dans le champ de l’écriture et de la culture canadienne, qu’elles traitent des artefacts canadiens, ou qu’elles explorent des questions littéraires et culturelles dans le contexte universitaire canadien.  Comment les particularités de la culture, de l’infrastructure et des institutions académiques canadiennes ont-elles déteint sur les études culturelles et littéraires numériques ? Quels facteurs locaux, régionaux, organisationnels, institutionnels ou nationaux ont modulé les rapports entre la culture et la technologie au Canada ? Les identités, histoires, politiques et infrastructures diverses se reflètent-elles sur nos habitudes de lecture, d’écriture et de recherche numérique ? Quelle est la contribution des approches numériques à notre connaissance de la littérature, de la culture et des identités canadiennes ?

Le CSÉC est une infrastructure de recherche scientifique en ligne qui a pour objectif de rassembler des chercheurs canadiens et internationaux qui s’intéressent aux technologies en ligne qui leur permettent d’examiner l’écriture et d’autres pratiques culturelles connexes dans le contexte canadien. Le CSÉC soutient la création, le téléchargement, le partage, l’amélioration et la conservation des matériaux de recherche en établissant des liens entre des projets individuels et en soutenant la collaboration en équipe. Le CSÉC rassemble des œuvres bibliographiques, biographiques, critiques et prosopographiques, des transcriptions et éditions scientifiques ainsi que des collections multimédia et offre un soutien aux chercheurs qui s’intéressent à la puissance de la production des connaissances numériques afin d’avancer leurs programmes de recherche.

Ceux et celles qui souhaitent essayer l’infrastructure de recherche du CSÉC peuvent assister aux ateliers gratuits du mardi 20 septembre et du jeudi 22 septembre.

Nous sollicitons  des interventions qui portent sur la recherche en littérature ou culture numérique au Canada. Les communications proposées pourront aborder les questions suivantes :

  • la recherche numérique au Canada et sur la littérature et culture canadiennes : histoires, tendances, pratiques, possibilités, ressources
  • lire et écrire  (sur) la littérature canadienne à l’ère numérique
  • l’indigénéité et la culture numérique
  • la littérature informatique (e-littérature) canadienne
  • la collaboration numérique : travailler collectivement dans le contexte scientifique
  • la recherche en ligne et l’université : soutien, structures et protocols
  • la production et la lecture des textes numériques
  • les technologies pour garder et présenter des images, des textes et des sons
  • la propriété intellectuelle
  • la question du genre sexuel et des identités marginalisées dans le contexte numérique
  • la recherche et le développement invisibles : le chercheur numérique en tant qu’avatar scientifique
  • la lecture et l’écriture des jeux numériques
  • les interfaces : conception, politique, subjectivités
  • les lecteurs numériques : pour identifier les groupes cibles pour la recherché
  • la lecture attentive et éloignée des textes numériques
  • l’auto-édition numérique
  • les frontière et la forme de la nation numérique
  • les études régionales et le savoir numérique dans le contexte canadien : qui est numérique et pourquoi ?
  • traversée des fossés disciplinaires, institutionnels et communautaires ; le public confronté aux humanités numériques
  • les contextes, défis et mécontentement de la collaboration
  • les nouvelles technologies et le vieux savoir : la bibliographie à l’ère numérique
  • l’impact des ressources humanitaires numériques au Canada sur les études littéraires et culturelles ; les anthologies et les bases de données
  • les innovations canadiennes dans le domaine d’analyse de texte et la fouille de textes

Nous vous invitons à soumettre vos propositions de communication (250 mots) d’une durée de 20 minutes en anglais ou français, accompagnées d’une courte biographie (150 mots). Les propositions sont à envoyer par courriel  à cwrc.conference@gmail.com avant le 20 mars 2016.